Rechercher
  • Le FIFA

Les coups de coeur de Michael P. Farkas


Première ligne de gauche à droite : Webster, Lawrence Hill, Djanet Sears

Deuxième ligne de gauche à droite : Josa Maule, Audrey DuBois Harris, Anthony Sherwood


English below


Le FIFA a pour vocation de porter un regard sur les créations artistiques, de partager des coups de cœur de la scène culturelle locale et internationale, mais aussi d’en révéler les soubresauts et le désir d’introspection. Le Festival a choisi de donner voix à Michael P. Farkas, président de la Table ronde du mois de l’Histoire des Noirs et figure emblématique de Montréal, pour souligner l'apport inestimable de la communauté afro-canadienne à la scène culturelle. Cette invitation à célébrer des artistes issus de la diversité fait suite à la participation fort appréciée de M. Farkas à la table ronde co-organisée par Le FIFA et le Musée McCord en février. La discussion autour du thème de l'expression des identités métissées dans le cadre du Mois de l'Histoire des Noirs avait donné lieu à la projection du film Black Indians réalisé par Jo Béranger, Hugues Poulain et Edith Patrouilleau, l'un des films phares de la 37e édition de la FIFA.

Préambule de Michael P. Farkas



Crédit photo : Le Mois de l'Histoire des Noirs

J'ai choisi ces artistes incroyables pour la façon dont ils se servent de leur talent afin de surmonter l'adversité. Ce sont des modèles pour moi et pour bien d'autres. Leurs réalisations sont considérables : ils écrivent, réalisent et produisent des pièces de théâtre, des livres et des chansons classiques et symboliques qui reflètent l'humeur actuelle. Ils mettent en lumière des réalités belles, puissantes et tristes qui conscientisent leur public et affirment également notre humanité face à tout ce qui s’est écrit de négatif sur les Noirs. Ces artistes incomparables, qui font partie de mon patrimoine, me touchent sur le plan émotionnel. L'œuvre monumentale de ces créateurs audacieux comble le fossé socioéconomique révélateur entre les personnes qui se partagent cette terre. Ces artistes parlent de reconnaissance, de réconciliation et de progrès. Et je suggère que nous écoutions et lisions leur art, que nous l’apprécions, que nous apprenions à en faire partie.


Sans savoir d’où nous venons, nous ne saurions où aller. Le travail de ces créateurs est là pour de bon et sera assimilé par les générations futures. C'est la nourriture de l'âme, nourriture pour l'esprit, de la saine et bonne nourriture.. Ces créateurs persévèrent, font ce qu'ils font de mieux, et l'esprit fait le reste. À travers le récit et la chanson qui mêlent histoire et fiction, ils retracent, recréent et façonnent le passé et le présent, mettent au jour des vérités profondes qui éveillent notre plus vive curiosité. Yeux ouverts et oreille attentive, nous ne pouvons qu’être émerveillés par la virtuosité et l’audace de ces artistes. Je sais que c'est bénéfique pour nous tous. Bien sûr, ce n'est qu'un aperçu de ce que je vois et sais d'eux et je vous invite à vous tenir informés de leurs futures productions artistiques. Sachons profiter de leurs œuvres historiques, culturelles et sociales, de leurs prestations artistiques et des réflexions sur nous-mêmes qu'elles offrent. On doit à Lawrence, à Djanet, à Anthony, à Webster, à Josa et à Audrey des chefs-d'œuvre créatifs et artistiques aussi authentiques qu'émouvants.


À propos de Michael Farkas :


Michael Farkas est le Président de la Table ronde du mois de l’Histoire des Noirs depuis 2009 et le directeur de l’Association des jeunes de la Petite Bourgogne - Youth in Motion depuis 2008. Musicien, animateur et figure médiatique, Michael Farkas est une personnalité incontournable du monde culturel et communautaire à Montréal. Passionné par l’histoire des Noirs, il consacre son énergie à défendre l’héritage de la communauté afro-canadienne. Par ailleurs, ses formations en sciences humaines et en animation culturelle lui ont permis de travailler au sein de différents organismes communautaires dont le CEDA (Centre d’éducation des adultes). Il organise et participe fréquemment à des ateliers dédiés aux jeunes afin de les guider dans leurs projets et leur insuffler de nouvelles idées. Sa mission ultime demeure celle d’offrir un monde meilleur aux générations présentes et futures.


1. Lawrence Hill, auteur

L'auteur Lawrence Hill écrit des récits passionnants et immersifs qui captivent les lecteurs et les gardent en haleine jusqu’à la toute dernière page. Son roman magistral The Book of Negroes, riche de détails réels, raconte l'histoire d'Aminata (une jeune fille capturée en Afrique de l'Ouest) et de son voyage dramatique vers les Amériques où elle est vendue en esclavage. Le récit chronologique de ce vécu est magnifiquement écrit, empreint d’images poignantes et palpables de la vie des esclaves fugitifs et des loyalistes noirs qui sont arrivés au Canada après la Révolution américaine en 1784. De nombreux anciens esclaves ont fui à Halifax, en Nouvelle-Écosse, sur la promesse d'être libérés et de se voir attribuer des terres pour services rendus à l'Empire britannique. Par sa contribution importante à la littérature canadienne, Hill aide les lecteurs à suivre et à comprendre l'histoire de la rupture et de la survie des Africains et de leurs descendants aux États-Unis et au Canada. The Book of Negroes illustre notamment la lutte continue qui n'est que trop connue des Afro-Américains et des Afro-Canadiens. Le livre est à la fois une aventure, une véritable expérience de vie pour le lecteur et l'histoire de la route de l'esclavage pour des milliers de Canadiens noirs, de la Révolution américaine jusqu'à l'abolition de l'esclavage en 1834. C'est l'histoire des gens qui m'ont porté à ces rives et à ce continent. Bien que je fasse partie de cette histoire, je ne l'ai jamais entendue racontée de cette manière auparavant.


Plus d'informations 5 choses à savoir sur Lawrence Hill:

Crédit photo : Nigel DICKSON

Son roman The Book of Negroes (publié sous le titre Aminata en français) a été acclamé par la critique. Laurence Hill est alors devenu l’un des écrivains les plus connus du Canada.

C’est le premier écrivain à recevoir deux fois le prix Canada Reads : pour The Book of Negroes et The Illegal.

Aux côtés de Clement Virgo, il a adapté son livre The Book of Negroes en une minisérie de 6 épisodes. La série a été diffusée sur CBC.

Sa première passion était loin d’être l’écriture, mais plutôt la course. Enfant, il rêvait de gagner une médaille d’or au 5 000 m aux Jeux olympiques.

Il est professeur d'écriture créative à l’Université de Guelph en Ontario.



2. Anthony Sherwood, scénariste, producteur et réalisateur

J'ai eu le plaisir de présenter le film canadien Honor Before Glory au Musée McCord il y a quelques années, et l'invité était Anthony Sherwood, le réalisateur du film. Dramaturge, auteur, cinéaste et chanteur de renom, Sherwood est un artiste fantastique et polyvalent, d'une grande compassion qui fabrique des joyaux d'une grande complexité créative, remplis de suspense. Sherwood fait plonger le spectateur au cœur de son travail en racontant des histoires vraies qui élèvent le spectateur à un niveau supérieur de connaissances et de grâce. Ses films et pièces de théâtre nous font découvrir des réalités historiques à travers les histoires semi-fictives de soldats, prêtres, militaires musiciens, femmes au foyer, barmen, vendeurs, proxénètes, gangsters, boxeurs, pêcheurs, porteurs et marins noirs canadiens. Pour lui, le théâtre est un moyen de faire émerger un passé que nous oublions ou oublions trop souvent de nous souvenir. Sherwood nous plonge dans le bon vieux temps, nous fascine par les histoires épiques dramatisées des Canadiens noirs.


Plus d'informations


5 choses à savoir sur Anthony Sherwood :


● Il a obtenu des rôles dans des séries et des films aussi bien aux États-Unis qu’au Canada.

● Son documentaire Honor Before Glory, qu’il a écrit, produit et réalisé, a gagné le deuxième prix au Hollywood Black Film Festival à Los Angeles en 2002, ainsi que le Gemini Award la même année.

● Sa compagnie de production, Anthony Sherwood production, se spécialise dans la production de documentaires sur la culture des Afro-Canadiens, les droits de la personne et la justice sociale.

● Il joue le rôle de Dillon Beck dans la très populaire série Street Legal diffusée sur CBC. Il a d’ailleurs été sélectionné au Gemini Award pour sa prestation.

● Avant de devenir acteur, il a été chanteur de R&B pendant 8 ans.



3. Djanet Sears, dramaturge, actrice et metteure en scène canadienne


Djanet Sears est une dramaturge, actrice et metteure en scène canadienne de premier plan. Elle est une grande pionnière à l'avant-garde de la dramaturgie afro-canadienne, et son travail novateur dans la mise en scène est d'une valeur inestimable pour tous ceux qui en font l'expérience. Ses propres créations et ses adaptations de dramaturges canadiens et américains évoquent les luttes de classes sociales noires. Ils racontent les histoires d'hommes et de femmes de couleur : leurs aspirations, leurs rêves et leurs espoirs, ainsi que leur relation avec la classe dirigeante blanche qui a ruiné et trompé la vie des Noirs tout au long de l'histoire. Ses pièces révèlent notamment les tribulations et les luttes de la femme noire, socle de la communauté noire dans l’adversité aujourd’hui comme hier. La vie des Noirs prend véritablement vie dans ses pièces, qui reflètent notre quête fondamentale d'être reconnus comme êtres humains, comme êtres dotés d’une âme tout simplement. Djanet transmet les valeurs humaines de son expérience en tant que femme noire qui, vivant dans un pays étrange, assume sa mission et porte ses idées créatives et ses émotions à un autre niveau. Avec détermination et engagement, elle cherche à ouvrir les yeux du public. À travers ses excellentes mises en scène, elle raconte des histoires irrésistibles sur les Noirs ordinaires, et son message nous rappelle qui nous sommes en tant que peuple en Amérique du Nord, vivant pleinement sa vie, peu importe la saison, l'heure ou l'époque. Beaucoup de ses pièces ont été présentées au Black Theatre Workshop.

5 choses à savoir sur Djanet Sears :

Courtesy Harrison Artist Management

● Djanet Sears est une dramaturge et réalisatrice primée. Elle a aussi été mise en nomination plusieurs fois en tant qu’actrice que ce soit dans le milieu du théâtre ou du cinéma.

● On lui doit Afrika Solo première pièce au Canada écrite par une femme afro-canadienne. Cette œuvre met en scène une femme accompagnée au chant par deux hommes.

● Elle est membre fondatrice de la compagnie de théâtre Obsidian, compagnie principalement vouée à l’exploration, à la réalisation et à la production de projets portés par des artistes noirs.

● Elle est l'instigatrice du AfriCanadian Playwrights Festival, festival consacré aux œuvres diasporiques africaines écrites pour la scène canadienne.

● Elle est auxiliaire d’enseignement à l’Université de Toronto.

4. Webster (de son vrai nom Aly Ndiaye), rappeur

Webster est un jeune géant de la musique rap francophone, auquel je voue une belle admiration pour son choix d’éduquer, tout en créant. Webster transmet un message puissant par sa voix et par sa plume, avec un grand sens de la rime et du rythme. Il cherche à faire avancer la cause et à rétablir l’importance des faits historiques, y compris l’histoire oubliée et occultée des Autochtones et des Noirs, ici au Québec. Ce jeune artiste m’impressionne par son talent et sa lutte pour le bien. Il sait galvaniser et séduire les jeunes par sa musique. Il permet de retracer l’histoire des Noirs et des peuples autochtones en amenant les jeunes à mieux saisir l’ampleur de leur histoire à l’écoute d’un rap engagé, juste et pertinent, mais combien efficace pour converser avec les jeunes et les détendre, et créer des ponts dans un monde qui a en grand besoin.

Passage choisi de la chanson Qc History X de Webster

Être vu en étranger

sur sa propre parcelle

De terre ancestrale

C’est l’ère industrielle

qui fait qu’encore au 21e siècle

L’âme des ancêtres râle

On parle de colle, de viol

et d’alcool dans les fioles

Plus d'informations

5 choses à savoir sur Webster :

● Aly Ndiaye, alias Webster, est né et a grandi dans le quartier Limoilou à Québec, d’un père sénégalais et d’une mère québécoise.

● Il est membre fondateur du collectif Limoilou Starz et vétéran du mouvement hip-hop québécois dont il est l'un des pionniers.

● Passionné d’histoire, il détient un baccalauréat dans cette discipline de l’Université de Laval et donne régulièrement des conférences, notamment sur l'histoire de la présence afrodescendante et l’esclavage au Québec et au Canada depuis l’époque de la Nouvelle-France.

● Depuis 2009, il parcourt le monde afin de présenter des ateliers d'écriture où il enseigne l'utilisation créative du français à travers le rap.

● Il est aussi l’auteur d’À l’Ombre des Feuilles (Québec Amérique, 2019), un manuel d’écriture hip-hop, et de Le Grain de Sable (Septentrion, 2019), un livre jeunesse sur Olivier Le Jeune, premier esclave africain au Canada.


5. Josa Maule, directrice de théâtre et femme d'affaires

Josa Maule est metteure en scène et une habile femme d'affaires au service de la culture, de l'art et du théâtre noirs. Sa mission dans la vie est de donner à chacun une chance dans un rôle d'acteur et d'interprète quand il est prêt à le faire, une chance qu’on a trop souvent, trop peu donné à la communauté noire. Josa Maule peut en témoigner, ayant elle-même embrassé la carrière de productrice et d’actrice. En tant que telle, elle excelle dans l’art de diriger et de trouver le bon rôle pour chacun des acteurs avec qui elle travaille. Les grands révélateurs de talents noirs ne courent pas les rues, et ceux qui consacrent leur vie à l'enseignement de l'art dramatique et du jeu à travers le théâtre peuvent amener les autres à accomplir de grandes choses. S'appuyant sur sa riche expérience de vie, Josa fait figure de leader dans les domaines du théâtre et de l'entrepreneuriat et aide de nombreux acteurs et actrices montréalais à développer leur talent brut. Certains sont devenus de grands et brillants interprètes, capables d’exploiter un savoir-faire dramatique et scénique que Josa seule sait raffiner. Elle sait que la force d’un acteur réside dans sa capacité à assumer la nudité, à réinventer un monde sans illusion. Ce processus peut vraiment améliorer des vies, et toute démarche peut révéler un talent inconnu qui, à son tour, renforce la confiance, le discours, la diction et l’assurance de l’acteur sur scène. Comme le dit Josa : « Je ne dis jamais à quelqu'un qu'il n'a pas de talent. »

5 choses à savoir sur Josa Maule :

Crédit photo : Will LEW

● Josa Maule est directrice de casting. À l’âge de 25 ans, elle fonde l’École des arts du spectacle de Montréal (MSOPA).

● Son esprit d’entrepreneuriat se révèle très tôt : à 8 ans, dans le sous-sol de la maison familiale, elle créait, produisait et réalisait des spectacles mettant en vedette ses deux soeurs ainsi que plusieurs cousins lors de réunions familiales. L’entrée était payante pour les membres de sa famille.

● C’est avec seulement 1 000 dollars en poche qu’elle fonde son école des arts du spectacle.

● Elle fut actrice dans la vingtaine, mais avait de la difficulté à trouver des rôles en tant que femme noire d'environ 130 kg.

● Elle fait également du stand-up en misant sur l’autodérision, notamment sur le fait d’être célibataire.


6. Audrey DuBois Harris, chanteuse d'opéra et artiste de renommée internationale

J'adore la voix cristalline, poignante et envoûtante d'Audrey. J'ai eu le plaisir d'entendre cette cantatrice angélique à plusieurs reprises, et ce fut chaque fois un plaisir de l'entendre interpréter certaines des meilleures chansons de piété et de résilience mondialement connues, dans les meilleures salles de concert en Amérique du Nord. C'est une voix que personne ne peut oublier et qui subjugue tout le monde. C'est celle d’une femme noire généreuse et on peut plus forte et vertueuse qui donne des prestations brillantes et profondément spirituelles de musique classique et gospel. Elle transporte son public tant et si bien qu’il sent sa voix scintiller parmi les oiseaux célestes. Nos cœurs brillent alors que nos esprits voyagent avec elle. La voix captivante et candide d'Audrey DuBois Harris est vraiment exceptionnelle.


Plus d'informations


5 choses à savoir sur Audrey DuBois Harris :


Crédit photo : TEDx Montreal Women

● Artiste classique de calibre international, elle a chanté devant plusieurs personnalités notoires, dont Barack Obama et Aretha Franklin.

● Elle s’est également produite au sein d’institutions prestigieuses telles l’Université de Yale ou encore l’Université de Princeton.

● Ses prestations ont eu lieu sur des scènes emblématiques telles St. David’s Hall à Cardiff (Pays de Galles), Weill Recital Hall du Carnegie Hall, The Apollo Theater, Merkin Hall, Alice Tully Hall et Avery Fisher Hall, pour en nommer quelques-unes.

● Originaire de Miami en Floride, elle est diplômée de la New World School of the Arts de Miami et de la Juilliard School de New York.

● Souhaitant donner un coup de projecteurs aux grandes causes, Mme DuBois Harris prête sa voix à plusieurs fondations : Yele Haïti (fondée par Wyclef Jean, récipiendaire du Grammy Award), Bring Sunshine, Stroke of Hope, Saved for Life, PepsiCo Foundation, Midnight Run, la Croix-Rouge américaine.


TOP PICKS BY MICHAEL P. FARKAS


Featured portraits:

Top row, from left to right: Webster, Lawrence Hill, Djanet Sears.

Bottom row, from left to right: Josa Maule, Audrey DuBois Harris, Anthony Sherwood.



The aim of FIFA is to examine artistic creations and to share favorites from the local and international cultural scene, but also to reveal its upheavals and its desire for introspection. The Festival has chosen to give voice to Michael P. Farkas, Chairman of the Black History Month Round Table and an emblematic figure of Montreal to highlight the inestimable cultural contributions of the African-Canadian community. This invitation to celebrate talented artists from diverse backgrounds follows the much appreciated participation of Mr. Farkas in a roundtable co-organized by FIFA and the McCord Museum last February. The discussion, structured around the theme of the expression of mixed identities, occurred as part of Black History Month and in conjunction with the screening of Black Indians directed by Jo Béranger, Hugues Poulain and Edith Patrouilleau, one of the flagship films of the 37th edition of FIFA.



Foreword by Michael P. Farkas

Photo credit: Black History Month

I have chosen these incredible artists because of how they harness their talent to overcome adversity. They are role models for me and for many others. Their achievements are enormous: writing, directing, and producing classic and symbolic plays, books, and songs that speak to the current mood; unearthing beautiful, powerful, and sad realities that educate their audiences and also assert our humanity in the face of all the negative things written about Black people. These incomparable artists, who are part of my heritage, touch me also on an emotional level. The monumental work of these daring creators bridges the symptomatic, socioeconomic divide between the people that share this land. As they speak of recognition, reconciliation, and progress, I suggest we listen and read, appreciate their art, and learn to be part of it.

If we don’t know where we come from, we cannot know where we are going. The work of these creators is here to stay and will be absorbed by future generations. It is soul food, good food, real food, clean food. These creators persevere, doing what they do best, and the spirit does the rest. Through stories and songs that meld history and fiction, they retrace, recreate, and capture the past and present, highlighting deep truths that awaken our keenest curiosity. With our eyes and ears open, we can only be amazed at these artists’ prowess and audacity. I know it is a great service to all of us. Of course, this is just a glimpse of what I see and know of them and I invite you to stay informed on their future artistic productions. We can benefit from their historical, cultural, and social works of artistic performance and the reflections of ourselves that they offer. Lawrence, Djanet, Anthony, Webster, Josa, and Audrey are at the heart of creative, genuine, soulful, and artistic masterpieces.


About Michael P. Farkas: Michael P. Farkas has been the Chairman of the Round Table on Black History Month

since 2009 and Director of the Association des jeunes de la Petite Bourgogne -

Youth in Motion since 2008. Musician, social educator and media figure, Michael P. Farkas

is a prominent personality in cultural and community activities in Montreal. Passionate

about black history, he has devoted his energy to valorizing the heritage of the African-

Canadian community. Furthermore, his background in humanities and cultural

animation has enabled him to work at the heart of various community organizations including CEDA (Center for Adult Education). He frequently organizes and participates in workshops

dedicated to youth, helping to guide them in their projects and inspire them with new ideas.

His ultimate goal remains to provide a better world for present and future generations.




1. Lawrence Hill, author


Author Lawrence Hill writes thrilling, immersive narratives that keep readers captivated and fully invested until the very last page. His masterful novel The Book of Negroes, rich with real-life details, relates the tale of Aminata—a young girl captured in West Africa—and her dramatic journey to the Americas to be sold into slavery. This chronological life story is beautifully written with poignant and palpable insights into the lives of runaway slaves and Black Loyalists who came to Canada after the American Revolution in 1784. Many former slaves fled to Halifax, Nova Scotia on a promise to be freed and given land upon service to the British Empire. In a significant contribution to Canadian literature, Hill helps readers follow and comprehend the history of rupture and survival of African people and their descendants in the US and Canada. In particular, The Book of Negroes illustrates the continuous struggle that is all too familiar to African Americans and African Canadians; the book is at once an adventure, a full life experience, and the story of the road of slavery for thousands of Black Canadians, from the American Revolution through to the abolition of slavery in 1834. It is the story of the people who carried me to these shores and this continent. Although I am a part of this story, I have never heard it told in such a way before.


5 things to know about Lawrence Hills

Photo Credit: Nigel DICKSON
  • His novel The Book of Negroes was internationally acclaimed and has placed him among Canada's most successful writers.

  • Hill is the first writer to win the Canada Reads twice: for The Book of Negroes and The Illegal.

  • The Book of Negroes was ultimately made into a six-part miniseries, co-written by Hill and director Clement Virgo and aired on CBC Television.

  • Hill’s first passion before writing was running: as a boy he dreamed of winning an Olympic gold medal in the 5,000 meters.

  • Hill is a professor of creative writing at the University of Guelph, in Ontario.



More informations


2. Anthony Sherwood, writer, producer, and director

I had the pleasure of presenting the Canadian film Honour Before Glory at the McCord Museum a few years ago, and the guest was the film’s director, Anthony Sherwood. A renowned playwright, author, filmmaker, and singer, Sherwood is a fantastic and multi-talented artist of great compassion who crafts gems of great creative complexity and suspense. Sherwood draws viewers deep into the heart of his work, retelling true stories that elevate the viewer to a higher level of knowledge and grace. His films and plays teach us historical realities through the semi-fictional stories of Black Canadian soldiers, priests, military personnel, musicians, housewives, bartenders, salesmen, pimps, gangsters, boxers, fisherman, porters, and sailors. For him, theatre is a way to bring forth a past that we too often forget or neglect to remember. Sherwood immerses us in the old days, enthralling us with the epic dramatized stories of Black Canadians.


5 things to know about Anthony Sherwood


  • He has acted in both Canadian and American feature films and television series.

  • The documentary Honour Before Glory that he wrote, produced and directed won the second prize at the 2002 Hollywood Black Film Festival in Los Angeles and a 2002 Gemini Award.

  • His production called Anthony Sherwood production specializes in producing documentary films dealing with social justice, human rights issues and African-Canadian culture.

  • He portrayed the character of Dillon Beck on the C.B.C. award-winning television drama, “Street Legal” and received a Gemini Award nomination for his performance.

  • He was on an eight-year career as a R&B singer before switching focus to acting.

More informations


3. Djanet Sears, Canadian playwright, actor, and director

Djanet Sears is a prominent Canadian playwright, actor, and director. She is a great pioneer at the avant-garde of African Canadian dramaturgy, and her innovative work in stage presentation is of enormous value for all who experience it. Her own creations and her adaptations of Canadian and American playwrights evoke Black social class struggles. They tell the stories of men and women of colour: their aspirations, dreams, and hopes, as well as their relation to the white ruling class that has brought ruin and deception to Black lives throughout history. In particular, her plays reveal the tribulations and struggles of Black women, the base of the Black community in adverse times both past and present. Black lives truly come to life in her plays, which reflect our fundamental quest to be recognized as human, simply as having a soul. Djanet conveys the human values of her experience as a Black woman who, living in a strange land, assumes her mission, taking her creative ideas and emotions to another level. With purpose and commitment, she seeks to open the eyes of the beholder. Through her excellent staging, she tells irresistible tales of everyday Black folks, and her message is a reminder of who we are as a people in North America, living life to the full, no matter the season, time, or era. Many of her plays have been showcased at the Black Theatre Workshop.


5 things to know about Djanet Sears



Courtesy Harrison Artist Management
  • Djanet Sears is an award-winning playwright and director and has several acting nominations to her credit for both stage and screen.

  • She wrote Afrika Sole, the first stage play to be written by a Canadian woman of African descent. It is primarily a one-woman show, along with a two-man chorus.

  • Djanet is a founding member of the Obsidian Theatre Company, a theatre company that is passionately dedicated to the exploration, development, and production of the Black voice.

  • She is the driving force behind the AfriCanadian Playwrights’ Festival, a celebration of African diasporic writing for the Canadian stage.

  • She is currently an adjunct professor at the University of Toronto.




4. Webster (aka Aly Ndiaye), rapper

Webster is a young heavyweight of francophone rap whose conscious efforts to educate through creativity I greatly admire. Webster conveys a powerful message through his voice and his writing, with a keen sense of communication in rhyme and rhythm. His work seeks to advance the cause and to focus on historical fact—including the histories, so often forgotten or concealed, of Indigenous and Black people here in Quebec. I am always impressed by this young artist’s talent and efforts in fighting for a good cause, as well as his gift for speaking directly to young people and firing them up through his music. Through socially engaged and insightful rap, he traces Black and Indigenous histories and helps young people to recognize their enormous significance. What a perfect way to connect with young audiences: to give them a way to relax, and to build bridges in a world that needs them more than ever.


Selected passage from Webster's song Qc History X


Être vu en étranger

sur sa propre parcelle

De terre ancestrale

C’est l’ère industrielle

qui fait qu’encore au 21e siècle

L’âme des ancêtres râle

On parle de colle, de viol

et d’alcool dans les fioles


5 things to know about Webster

  • Aly Ndiaye, a.k.a. Webster was born and raised in Limoilou a neighbourhood in Quebec City, to a Senegalese father and a Quebecois mother.

  • He is the founding member of the group called Limoilou Starz. He is one of the pioneers of hip-hop in Quebec.

  • Passionate about history, he graduated from the University of Laval with a bachelor’s degree in history. He also gives conferences on a regular basis focusing on afro-descendent communities and their presence through history, as well as slavery in Quebec and Canada from the times of the New France colony.

  • In 2009 he decided to travel the world to hold writing workshops where he teaches how to use the French language in a creative manner through rap.

  • He is the author of a hip-hop writing manual called “À l’ombre des Feuilles” (Quebec Amérique, 2019), and a children’s book about the life of Oliver Le Jeune, the first African slave in Canada, called “Le Grain de Sable” (Septentrion, 2019)

More informations


5. Josa Maule, theatre director and businesswoman

Josa Maule is a theatre director and an astute businesswoman at the service of Black culture, art, and theatre. Her mission in life is to give everyone a chance in an acting and performing role when they are ready for it, a chance that has too often been insufficiently met in the Black community. Josa Maule knows this first-hand, having held career positions from producer to actor, and as such she has great strength in directing and finding the right pitch for each actor she works with. Great developers of Black talent are not so often found, and those who devote their lives to teaching the art of drama and comedy through theatre can propel others to greatness. Drawing on her rich life experience, Josa has brought leadership to the fields of theatre and entrepreneurship, helping to develop the raw talent of many actors and actresses in Montreal. Some have become masterful, powerful performers, harnessing a dramatic and scenic prowess that Josa alone knows how to elevate. She knows that an actor’s strength lies in the ability to embrace nakedness, to reimagine a world out of illusion. This process can truly change lives for the better, and any journey can reveal an unknown talent that, in turn, bolsters the actor’s confidence, speech, diction, and self-assurance on stage. As Josa says, “I never tell someone they don’t have talent.”


5 things to know about Josa Maule


Photo Credit: Will LEW
  • Josa Maule is a casting director who founded the Montreal School of Performing Arts (MSOPA) at the age of 25.

  • At the age of eight, in her parents’ basement, she created, produced, and directed shows starting her two sisters and numerous cousins for family gatherings. She would charged admission from her family.

  • She established this acting school with just 1 000 $ from his uncle Charlie.

  • She was an actor in her 20s but she struggled to find roles as a black woman who was 300 lbs.

  • She also does stand-up comedy, specializing in self-mockery about being single.



6. Audrey DuBois Harris, opera singer and celebrated international performing artist

I love Audrey’s crystalline, poignant, and mesmerizing voice. I have had the pleasure of hearing this angelic cantatrice on several occasions, and each time it has been a delight to hear her perform some of the best globally recognized songs of piety and resilience, in the best concert halls in North America. Hers is a voice that no one can forget, and all are sure to be moved by. She is a generous and profoundly strong and virtuous Black woman who gives brilliant, deeply spiritual performances of classical and gospel music. She transports her audience such that we feel her voice glittering among the celestial birds. Our hearts glow as our minds travel with her. Audrey DuBois Harris’ riveting and candid voice is truly exceptional.


5 things to know about Audrey DuBois Harris

  • She is an international classic artist who performed in front of Barack Obama and Aretha Franklin.

  • In an Ivy League University Tour, DuBois Harris performed at prestigious institutions Yale University and Princeton University.

  • DuBois Harris has performed on some of the world’s greatest stages, including St. David’s Hall (Cardiff, Wales), Carnegie Halls’ Weill Recital Hall, The Apollo Theater, Merkin Hall, Alice Tully Hall and Avery Fischer Hall, to name a few.

  • A native of Miami, Florida. Ms. DuBois Harris is a graduate of New World School of the Arts in Miami and The Juilliard School in NYC.

  • Shining light on worthy causes, Ms. DuBois Harris has extended her voice for such foundations as: Yele Haiti (founded by Grammy Award Winner, Wyclef Jean), Helping Hands Bring Sunshine, Stroke of Hope, Saved for Life, PepsiCo Foundation, Midnight Run, The Cancer Society of Barbados and The American Red Cross.

More informations

  • Instagram - Black Circle

©2020 by Le Festival International du Film sur l'Art